Eaux intérieures

Cantate à deux voix sur les rivières bretonnes...

Couverture du livre

Trésors cachés de Bretagne

A l'heure où nous prenons enfin conscience de la fragilité des océans, des forêts et du règne animal, il est un univers souvent oublié, et pourtant primordial: les rivières. Le livre "Eaux intérieures" vous invite à (re)découvrir ces trésors cachés de Bretagne, plus connue pour son littoral, à travers 115 photographies d'Aïcha Dupoy de Guitard au fil des saisons et 12 poèmes inédits de Gilles Baudry, moine à l'abbaye de Landévennec.

Ce livre, dont les éléments furent glanés au fil d'humbles marches méditatives, concerne autant notre origine, notre présent que notre avenir. Il met en valeur, dans l'écrin le plus sobre et le plus simple, ce que nous avons de plus précieux. Cela qui nous concerne de la manière la plus urgente : la source secrète de nos vies. Chaque page de ce livre en porte la trace.
Extrait de la préface de Jean Lavoué, poète / éditeur
Certaines images ont une puissance si grande qu'on éloigne le livre de soi en les découvrant, et d'autres par contre délivrent un grand calme.
Christian Bobin
Oui, la vraie eau est intérieure, car c'est en nous que réside la vraie soif.
François Cheng
Page du livre
Page du livre
Page du livre
Page du livre

Photographies prises au fil des atmosphères

Eaux intérieures comporte près de 115 photographies couleur prises au fil des saisons ainsi que 12 poèmes inédits de Gilles Baudry.

  • Tirage : 1000 exemplaires
  • Sortie : automne 2019
  • Imprimé en Bretagne

Pour commander le livre ou tout renseignement, contacter : poesiedelinstant@gmail.com.

Page du livre
Page du livre

Un livre réalisé en partenariat avec l'association "Eau et rivières de Bretagne"

Cinquante ans qu'Eau & Rivières de Bretagne mène une action déterminée pour la protection de la ressource en eau et la mise en valeur des rivières du Massif armoricain. Résolument tournée vers la défense de l'intérêt général, notre démarche témoigne d’une volonté de solidarité avec les générations et l’ensemble du vivantqui, après nous, habiteront cette magnifique région qu'est la Bretagne.

« Tant de bras pour transformer la Terre... et si peu de regards pour la contempler »

C'est éclairés par cette phrase, que nous devons à Julien Gracq (1910-2007), que nous accueillons le travail d’Aïcha et de Gilles comme une contribution bien nécessaire à la préservation des droits de la rivière.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur: eau-et-rivieres.org

Extrait de la postface

Logo de Eau et Rivières de Bretagne

Page du livre
Page du livre

Présentation des auteurs

Portait d'Aïcha Dupoy de Guitard

Aïcha Dupoy de Guitard, artiste peintre et passionnée de photographie, est en perpétuelle quête d'instants de poésie. La nature brute et les rencontres nourissent son travail tandis que la magie de l'éphémère guide son objectif. Après le livre "Surfeuses du bout du monde", sa collaboration avec Gilles Baudry pour "Matin des Arbres" marque le début de nombreux projets, toujours inspirés par la beauté simple de la vie.

Elle a exposé son travail dans différents lieux comme le Conservatoire Botanique National de Brest, la médiathèque des Capucins à Brest, sur la presqu’île de Crozon et dans les Monts d’Arrée. Ses photos ont également fait l’objet de publications dans les magazines ArMen et The Surfer’s Journal.

Portait de Gilles Baudry

Gilles Baudry est un écrivain reconnu au-delà des frontières. Publiés depuis près de 40 ans, se écrits ont été traduits en plusieurs langues. Moine bénédictin à l’abbaye de Landévennec, il est un poète à l’écriture discrète, intime, loin des voix claironnantes et des grands mots.

Une poésie de l’ineffable qui s’entend à merveille avec l’art du détail, qui s’attarde sur une odeur de mousse et d’humus. Gilles Baudry constate que le poète est un homme ordinaire, mais à l’écoute, disponible… Il ne cesse de s’étonner de la beauté du monde, dans l’humilité des plus simples merveilles.

Il a notamment reçu le prix Antonin-Artaud pour son recueil intitulé Il a neigé tant de silence (édition Rougerie 1985), le prix de l’Académie de Bretagne et des Pays-de-la-Loire en 2005, et le prix Aliénor en 2013.

Promotion du livre

Ils parlent du livre :